Networks of Ones Own #1 : Varia

2019

Guests

Networks of Ones Own #1 : Varia

https://networksofonesown.constantvzw.org/

Version digitale de la publication: https://networksofonesown.vvvvvvaria.org/
Exemplaire imprim√© 13‚ā¨ + envoi: merci d’envoyer un email √† info@varia.zone

Le deuxi√®me num√©ro de Networks of One’s Own a √©t√© lanc√© par Varia, une initiative bas√©e √† Rotterdam qui se concentre sur le travail avec, sur et par la technologie de tous les jours.

Cette publication est l’occasion de revenir sur trois projets tr√®s diff√©rents qui ont √©t√© importants pour l’apparition de Varia, et pour ses membres individuels. Ces projets donnent un aper√ßu de la mani√®re dont nous nous engageons dans des pratiques de collaboration et des raisons pour lesquelles nous le faisons. Alors que nous nous r√©unissions en diff√©rentes formations pour initier, d√©velopper, organiser ou pr√©senter ces projets, Varia √©tait con√ßu, d’abord comme une id√©e, puis comme un groupe et plus tard comme un espace physique.

En tant qu’artistes, designers et chercheurs travaillant avec et autour de la technologie libre, la paternit√© des outils et des recherches que nous d√©veloppons est partag√©e, non seulement entre nous √† Varia mais aussi avec un r√©seau international plus large. De multiples acteurs sont impliqu√©s √† de diff√©rents moments, avec une intensit√© variable et pour une s√©rie de raisons diff√©rentes. Il en r√©sulte des relations complexes de propri√©t√© qui compliquent la documentation et la maintenance √† long terme. Les projets relationnels ont besoin de structures de soutien flexibles qui peuvent g√©rer et maintenir la fragmentation et le regroupement.

Pour les projets pr√©sent√©s dans cette publication, une cha√ģne d’√©v√©nements interd√©pendants a fourni une infrastructure pour une r√©flexion, un partage et une attention collaborative continus √† ces projets. Nos chemins se sont crois√©s √† Varia √† Rotterdam, mais aussi pendant 35c3 √† Leipzig, √† l’exposition Computer Grrrls √† Paris, aux sessions de travail Constant √† Bruxelles et √† Anvers, en conversation avec des professeurs et des √©tudiants XPUB ou √† AMRO √† Linz. Bien que beaucoup de travail ait √©t√© r√©alis√© en amenant ces projets √† diff√©rents points de rencontre, nous avons ressenti le besoin d’une rumination concentr√©e et d’une documentation active. En associant le travail de maintenance √† la publication, nous avons trouv√© une forme qui permettait √† ce travail de soins collectifs de se produire et de passer du temps concentr√© ensemble. La r√©alisation de cette publication a cr√©√© un espace permettant d’interconnecter de multiples fa√ßons de prendre soin. En cons√©quence, nous esp√©rons que les projets sont devenus plus clairement articul√©s et sont maintenant pr√™ts √† √™tre remis en r√©seau pour former de nouvelles constellations.

Networks of Ones Own #1 : Varia